INFOS : +32 (0)2 775 75 75 (lun-vend: 9h-12h30/13h30-17h) - info@lez.brussels

Zone de basses émissions – Vous avez reçu un avertissement ? Pas de panique !

L’administration régionale Bruxelles Fiscalité envoie depuis la mi-juillet un avertissement à tous les automobilistes qui ont circulé avec un véhicule qui ne répond pas aux critères d’accès de la zone de basses émissions, zone dans laquelle ils ne peuvent donc plus circuler depuis janvier 2018. Etes- vous concerné ?

Le but est de prévenir directement les automobilistes concernés afin de les accompagner au mieux avant l’envoi des amendes.

 

La Zone de Basses Emissions instaurée, de manière permanente (7j/7 – 24h/24) sur tout le territoire de la région de Bruxelles-Capitale est entrée en vigueur en janvier 2018. Le courrier d’avertissement est envoyé aux personnes qui depuis le 1er juillet circulent au sein de la zone de basses émissions avec un véhicule diesel de la norme Euro 0 ou 1.

Il ne s’agit pas d’une amende, celles-ci seront envoyées à partir du mois d’octobre 2018.

 

Si vous avez reçu cet avertissement, l’objectif est de vous informer :

  • que votre véhicule ne répond pas aux critères d’accès de la LEZ
  • que des alternatives existent pour circuler en région bruxelloise www.lez.brussels/alternatives
  • que des primes existent pour ceux qui souhaitent changer leur mode de déplacement www.prime-bruxellair.be
  • que des amendes sont prévues dès le 1eroctobre
  • que des dérogations sont prévues pour certains véhicules spécifiques et que les personnes peuvent en faire gratuitement la demande (www.lez.brussels)

Qu’à partir du mois de septembre des pass d’une journée pourront être achetés au prix de 35 euros par jour et par véhicule. Un maximum de 8 jours (calendrier) d’accès par an à la Région est autorisé par véhicule.

 

Toute l’information sur la Zone des Basses Emissions : www.lez.brussels

Des questions ? Contactez-nous : +32 (0)2 775 75 75 ou info@lez.brussels

     

L’instauration d’une Zone de Basses Emissions est une des mesures du gouvernement bruxellois pour améliorer la qualité de l’air à Bruxelles. La pollution de l’air est un enjeu de santé public puisque l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que les émissions polluantes issues des moteurs sont responsables de 75.000 morts prématurées en Europe, chaque année.

 

La mise en place de la Zone de Basses Emissions est un projet qui implique la collaboration de plusieurs administrations et acteurs, notamment : Bruxelles Environnement, Bruxelles Fiscalité, le Centre d'Informatique pour la Région Bruxelloise, Bruxelles Prévention Sécurité et Bruxelles Mobilité.